La discussion sur les contributions des époux entre eux, et des parents à l’égard des enfants dans le cadre de la procédure de divorce.

La pension alimentaire au titre du devoir de secours et la contribution à l’entretien et l’éducation des enfants.

Notre cabinet d’avocats intervient en matière de pension alimentaire et de contribution à l’entretien et l’éducation des enfants.

Les avocats spécialisés de notre cabinet interviennent pour défendre nos clients et s’assurer que les montants des différentes contributions sont équitables et conformes au droit.

Les principes des contributions

C’est budget contre budget.

Il faut y être précis.

Justifier de tout.

La table de référence, produite par les services de l’état, est une aide objective.

Mais ces données restent discutables.

La pension alimentaire au titre du devoir de secours

Entre époux s’applique le devoir de secours pendant la procédure de divorce.

Il est destiné à maintenir le train de vie pendant la phase de la procédure.

Il se manifeste par le versement de pension alimentaire, ou la prise en charge par le débiteur de crédit, ou encore la mise à disposition gratuite du logement.

La contribution à l’entretien et l’éducation des enfants

A l’égard des enfants s’applique la contribution à l’entretien et l’éducation.

Elle est destinée à assurer les besoins de l’enfant.

Elle peut être due même en cas de résidence alternée.

Elle ne cesse pas avec la majorité de l’enfant.

Le rôle de notre cabinet d’avocats

L’enjeu est important.

Si les conditions sont favorables à l’un des époux, trop favorables, il aura tendance à prolonger la procédure.

Le recours à un avocat est indispensable pour s’assurer du bon déroulement de la procédure et de la bonne évaluation des différentes contributions.

Les avocats spécialisés de notre cabinet sont à vos côtés pour vous conseiller et vous défendre dans toutes vos problématiques liées à la pension alimentaire au titre du devoir de secours et à la contribution à l’entretien et l’éducation des enfants.