Pourquoi un blog ?

Pour le plaisir de partager la joie d’exercer le métier d’avocat.

J’y ai acquis largement trente ans d’expérience

Il est devenu une passion : être en lien avec la personne qui me fait confiance par sa sollicitation, concevoir avec elle un projet, le réaliser par la négociation ou la plaidoirie, donner le meilleur de soi pour chacune des interventions.

Je me ressens privilégié : je travaille et j’ai de la joie à le faire.

J’ai aussi envie que mes lecteurs mesurent l’importance de la justice silencieuse, celle qui ne mobilise pas les médias, affaires personnelles qui représentent l’essentiel de l’activité des juges. Banales pour les autres, capitales pour soi.

L’exemple type pourrait en être le divorce.

Un tiers environ de la population mariée.

Tout le monde croit connaitre comment s’y comporter.

En réalité la séparation est un acte majeur de la vie des personnes, qui provoque une grande déstabilisation morale.

Etre engagé en justice, c’est perdre plus ou moins de son autonomie.

Une contrainte que peu de personnes apprécient, d’autant qu’elles y entrent le plus souvent sans expérience.

Ce recueil d’affaires pourra leur servir de lien avec d’autres justiciables, et leur faire ressentir qu’elles ne sont pas seules dans l’anxiété et l’incertitude.

Je souhaite, également transmettre le contenu de ce que je crois être la meilleure méthode pour satisfaire mes clients : créer avec eux un lien humain fort.

C’est ce lien qui donne envie d’aller chercher le résultat attendu.

C’est la meilleure jurisprudence. Il se crée au feeling, dans la confiance, la sympathie, la compassion.

C’est ce lien qui fait passion avec le temps, et nourrit la permanence de l’investissement pour chaque personne.